Être volontaire en Service Civique

Le Service Civique est un engagement volontaire au service de l’intérêt général, ouvert à tous les jeunes de 16 à 25 ans, sans condition de diplôme. En savoir plus :https://www.service-civique.gouv.fr/page/comment-devenir-volontaire

Il est étendu jusquà 30 ans pour les jeunes en situation de handicap. En savoir plus :  https://www.service-civique.gouv.fr/page/situation-de-handicap

Le Service Civique, indemnisé 580 euros net par mois, peut être effectué auprès d’associations, de collectivités territoriales (mairies, départements ou régions) ou d’établissements publics (musées, collèges, lycées…), sur une période de 6 à 12 mois en France ou à l’étranger, pour une mission d’au moins 24h par semaine. Un engagement de Service Civique n’est pas incompatible avec une poursuite d’études ou un emploi à temps partiel.

service civique pouvoir d'être utile

 

TÉMOIGNAGE DE MARION VOLONTAIRE AVEC LES PAPILLONS BLANCS DE PARIS (JANVIER A JUIN 2018) :

MON VOLONTARIAT :

« Préparant un master II spécialisé qui vise à développer l’accessibilité culturelle, pour les personnes en situation de handicap et les publics à besoins éducatifs particuliers, je me suis portée volontaire pour un service civique au sein des Papillons blancs de Paris et ainsi agir auprès des personnes ayant une déficience intellectuelle. »

MA MISSION :

« Pendant six mois, j’étais principalement chargée de rendre la Bibliothèque nationale de France (BnF) accessible pour et avec les personnes en situation de handicap mental : adapter la visite et créer un livret d’aide à la visite en Facile A Lire et à Comprendre (FALC). J’ai également travaillé sur d’autres projets, notamment ceux de la Maison Victor Hugo et de la Nuit Blanche 2018. »

MON BILAN :

« Cette expérience m’a permis de compléter ma connaissance du monde du handicap et plus singulièrement de découvrir celui du handicap mental. Elle m’a permis aussi de découvrir l’ensemble des méthodes et savoir-faire professionnels dans l’univers associatif. La réalisation, en co-construction avec le public concerné, d’un parcours accessible et d’un livret de visite adapté a finalement donné satisfaction aux trois partenaires, et représente pour moi un véritable enrichissement professionnel et humain. »

« Je résumerais mon volontariat en quelques mots : motivation, autonomie, rigueur, adaptation, responsabilité, efficacité, solidarité ».