Notre organisation.

Le siège, le conseil d'administration

Les Papillons blancs de Paris
85 rue La Fayette, 75009 Paris
Tel : 01.42.80.44.43
Mail :

 

Le siège assure les services généraux. Aujourd’hui, l’association les Papillons blancs de Paris réunit plus de 1000 familles, réparties sur des sections d’arrondissement. Les activités de l’association sont conduites par 220 bénévoles et 3 salariés.

Le Conseil d’Administration est composé essentiellement de parents. Sa mission principale est basée sur la mise en oeuvre du projet associatif. Le Président ou la Présidente élu(e) est obligatoirement un parent, frère ou sœur d’une personne handicapée mentale.

Pour en savoir plus, vous pouvez lire :

Les pôles de compétences

Pôle ressources 

Le Pôle Ressources est dédié à l’environnement financier de la personne handicapée.

AEEH, PCH, AAH, ASPA, ACTP, rémunération en Esat, pension d’orphelin, retraite, aide sociale, récupération de l’aide sociale, contribution aux frais d’hébergement, rente survie, épargne handicap, fiscalité, succession, etc.  :

Il est possible de consulter la plupart de ces thèmes sur les sites officiels :

https://handicap.paris.fr/la-mdph/nos-prestations/

https://solidarites-sante.gouv.fr/affaires-sociales/handicap/?max_articles=12

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F31029

Cependant, au-delà de délivrer une information brute, la mission du Pôle Ressources s’inscrit dans une démarche d’accompagnement des familles dans le décryptage des textes réglementaires et de leurs interactions ainsi que dans les relations avec les administrations ou interlocuteurs intervenant dans la vie de la personne handicapée : MDPH, CAF, Conseil départemental, Foyer, Esat, Assureur, notaire etc.

Chaque personne représente un cas unique de par ses aptitudes, son profil financier, son environnement familial, son projet de vie. Le Pôle Ressources en tient compte afin de communiquer une information pertinente et au plus près des intérêts de la personne handicapée.

Pour répondre à vos question contactez le 01 42 80 44 43  qui vous orientera vers une permanence du Pôle ressources ou envoyez un mail à  

 

Pôle protection des majeurs : informer et soutenir les tuteurs familiaux 

Si, à 18 ans toute personne devient juridiquement capable d’effectuer seule tous les actes de la vie civile, les personnes en situation de handicap mental – et d’une manière générale toute personne dont l’altération de ses facultés est médicalement constatée – peuvent bénéficier d’une mesure de protection juridique. Cette mesure est organisée par la famille (lorsqu’elle est présente) ou par toute personne habilitée à le faire et prononcée par le juge des contentieux de la protection des majeurs (faisant fonction de juge des tutelles) afin d’éviter que ces majeurs vulnérables s’exposent à des dangers ou que des tierces personnes profitent de leur fragilité.

La mesure de protection juridique consiste à faire bénéficier les  personnes majeures en situation de handicap mental d’une aide et assistance ou d’une représentation dans les actes de la vie courante.

Il existe plusieurs mesures destinées à  protéger une personne vulnérable : la sauvegarde de justice, la curatelle, la tutelle ou l’habilitation familiale. Ces mesures sont prononcées par le  juge des contentieux de la protection des majeurs (faisant fonction de juge des tutelles) et exercées en priorité par un membre de la famille ou si ce n’est pas possible, par un mandataire judiciaire à la protection des majeurs (MJPM) professionnel indépendant ou un service tutélaire.

La mesure de protection juridique couvre à la fois les biens (ressources, patrimoine) et la personne (santé, droits familiaux…) et peut être partagée,  par décision du juge, et sur demande des requérants, entre membres de la famille simultanément et/ou MJPM indépendant et/ou service tutélaire.

La protection juridique des majeurs en situation de handicap mental n’est pas automatique, et pas obligatoire : c’est à la famille (ou à la personne habilitée) à le faire, d’apprécier si elle est nécessaire dès l’âge de 18 ans, elle peut être demandée à tout âge et c’est le juge qui statue sur la pertinence de la mesure à prononcer, après avis d’un médecin inscrit sur une liste établie par le Procureur de la République, mise à jour chaque année.

Pour répondre à vos questions, contactez le 01 42 80 44 43 qui vous orientera vers une permanence du Pôle protection juridique ou envoyez un mail à

Le  Pôle protection juridique répond à vos questions, vous conseille dans les démarches à effectuer, vous apporte une information personnalisée et vous accompagne dans vos réflexions.

Les sections d'arrondissement


Section 1er/2e/3e/4e 85 rue La Fayette 75009 Paris  

01 42 80 44 43

Section 5e/13e/14e Sylvain Chatry

16 rue du Moulin des Près

01 42 80 44 43 

Section 6e Solange Frantz 

85 rue La Fayette 75009 Paris

01 42 80 44 43

Section 7e/8e Sophie Noraz 

85 rue La Fayette 75009 Paris

01 42 80 44 43

Section 9e (siège) Bénédicte Peignot

85 rue La Fayette 75009 Paris

01 42 80 44 43 

Section 10e Alain Minard

85 rue La Fayette 75009 paris

01 42 80 44 43 

Section 11e Marie-Paule Bentéjac

85 rue La Fayette 75009 Paris

01 42 80 44 43

Section 12e 85 rue La Fayette 75009 Paris 

01 42 80 44 43

Section 15e Claire de Sagazan

89 rue Mademoiselle 75015 Paris

01 42 80 44 43

Section 16e Sylvie Coriou

85 rue La Fayette 75009 Paris

01 42 80 44 43

Section 17e Régis Payen

85 rue La Fayette 75009 Paris

01 42 80 44 43

Section 18e Yves Bergeret

85 rue La Fayette 75009 Paris

01 42 80 44 43

Section 19e/20e 85 rue La Fayette 75009 Paris 

01 42 80 44 43