Notre association

Créée par des parents d’enfants handicapés mentaux en 1949, l’association « les Papillons blancs de Paris », régie par la loi de 1901 et affiliée à l’Unapei, oeuvre dans l’intérêt des personnes handicapées mentales et leurs familles.

Elle agit sur le territoire parisien et déploie son action familiale de proximité à partir de sections d’arrondissement.

Nos missions

  • Défendre les intérêts moraux et matériels de personnes handicapées ;
  • Entretenir un esprit d’entraide et de solidarité entre les familles ;
  • Susciter la création et favoriser la gestion de structures médico-sociales ;
  • Participer à la lutte contre la discrimination envers les personnes handicapées ;
  • Fournir des informations spécifiques et accompagner la personne handicapée et sa famille dans ses démarches ;
  • Être un interlocuteur permanent des instances administratives liées au handicap mental ;
  • Assurer la représentation de la personne handicapée ;
  • Être un relais entre ses membres et les autres associations poursuivant un but similaire…

Nos actions sur le terrain

Sur le terrain de l’accompagnement des familles :

  • Nous assurons une écoute individuelle et des permanences d’accueil dans tous les arrondissements (antennes d’arrondissements)
  • Nous rompons l’isolement et apportons des conseils concrets, nous encourageons le partage d’expériences et d’informations
  • Nous aidons les familles à la préparation et à la constitution des dossiers : établissements, vacances, MDPH
  • Nous recherchons avec les familles des solutions aux situations difficiles
  • Nous animons des ateliers loisirs pour permettre à chacun d’exprimer ses talents

Sur le terrain de la mobilité : le SMAC

Nous avons créé le Service Mobile d’ACcompagnateurs, un service réservé à nos adhérents pour accompagner la personne handicapée mentale, enfants et adultes, dans ses différents trajets.

Sur le terrain politique et citoyen :

Nous sommes actifs au sein des mairies, des comités locaux du handicap, des crèches, des maternelles, des écoles… ainsi qu’à la MDPH, l’ARS et autres institutions publiques.